Service de parodontie

Qu’est-ce qu’une maladie parodontale?

Les maladies parodontales affectent l’appareil de support des dents. Celui-ci est constitué par la gencive, le ligament parodontal et l’os autour des dents. Les principales maladies sont la gingivite et la parodontite chroniques.

La gingivite est une inflammation qui affecte uniquement la gencive autour des dents. Un saignement des gencives est habituellement noté par les patients lors du brossage. Cette condition peut se résorber et se guérir sans séquelles permanentes lorsque traitée. Une gingivite non contrôlée évoluera éventuellement en parodontite.

La parodontite chronique est une affection plus sévère qui en plus d’affecter la gencive, détériore de façon irréversible l’os qui supporte les dents. Elle se caractérise par une destruction du support (os et ligament) autour de la dent, ce qui entraîne le détachement de la gencive conduisant à la formation de «poches parodontales». Le principal signe observé par les patients est aussi un saignement des gencives lors du brossage. Les gencives peuvent aussi être rouges et enflées. La récession gingivale (déchaussement), la migration de dents et la mauvaise haleine sont autant de signes suggérant une atteinte parodontale. Lorsque la maladie s’aggrave, les dents deviennent mobiles.

Une parodontite non traitée peut mener à la perte des dents.

Les causes

Les maladies parodontales sont des infections causées principalement par les bactéries de la plaque dentaire. Toutefois, certains facteurs de risque contribuent à l’aggravation de ces maladies. La présence de dépôts durs calcifiés (tartre) sous les gencives, le tabagisme, certains facteurs génétiques, des dents mal alignées, des restaurations défectueuses, le bruxisme (grincement des dents), le diabète ainsi que l’usage de certains médicaments en sont tous des exemples.

Comment prévenir les maladies parodontales?

Le moyen le plus efficace pour prévenir ces maladies consiste en une bonne hygiène buccale. Il va sans dire qu’un brossage méticuleux ainsi que l’utilisation quotidienne de la soie dentaire permettent d’éliminer la majeure partie des bactéries en cause. Les autres facteurs de risque doivent être identifiés et discutés avec le dentiste, afin de trouver le meilleur plan de traitement pour contrôler les maladies parodontales. Par conséquent, il est essentiel de voir le dentiste régulièrement afin de dépister et traiter précocement les affections parodontales.

Lorsqu’une atteinte parodontale est confirmée, le dentiste procédera à un examen détaillé de votre parodonte. Cette évaluation spécifique permet de poser un diagnostic, d’identifier les facteurs étiologiques, les facteurs de risque et finalement, établir un plan de traitement approprié à votre condition. Il est possible que le dentiste vous réfère à un parodontiste si l’atteinte est sévère et grave. Le parodontiste est un dentiste spécialisé dans le diagnostic et le traitement des maladies parodontales.

Le traitement des maladies parodontales

Nos parodontistes, la docteure Mélanie Campese et le docteur Jeremy Werbitt, se sont spécialisés dans le diagnostic et le traitement des maladies parodontales.

Un détartrage/polissage ainsi qu’un enseignement des techniques d’hygiène buccale sont habituellement suffisants pour traiter une gingivite.

En présence de poches parodontales, un surfaçage radiculaire sera prescrit en complément au détartrage initial. Ce traitement a pour but de désinfecter les poches et débarrasser les racines du tartre et des toxines bactériennes. Ce traitement est généralement effectué sous anesthésie locale. Les habitudes qui pourraient aggraver la maladie doivent être modifiées et les facteurs de risques contrôlés autant que possible. Dans certaines situations, une antibiothérapie peut être recommandée.
Les jours suivant le traitement, le patient peut ressentir de la sensibilité lors de la mastication et lors du brossage, ainsi qu’aux variations de température. Cette phase de traitement permet généralement d’arrêter la progression de la maladie et réduire l’inflammation des gencives.

Après un traitement de détartrage et de surfaçage, certaines dents pourraient nécessiter une chirurgie parodontale. La chirurgie a pour but de permettre au dentiste d’accéder aux poches parodontales profondes et de procéder à un débridement complet. Une telle intervention redonnera à la gencive et à l’os un contour plus naturel, permettant de diminuer la profondeur des poches parodontales et ainsi faciliter l’hygiène et le maintien pour le patient.

Comment conserver ses gencives en santé ?

Les maladies parodontales peuvent récidiver si les facteurs étiologiques et les facteurs de risque ne sont pas sous contrôle. Le pronostic des traitements en dépend. Pour cette raison, il est très important d’adhérer à un programme de maintien incluant des visites régulières, à des intervalles recommandés par votre dentiste. De plus, il est essentiel de maintenir de hauts standards d’hygiène buccale à la maison. Un bon contrôle de la quantité de plaque et de tarte minimisera les risques de récidive de la maladie.

Contactez-nous pour prendre un rendez-vous

* Champ obligatoire

N'hésitez pas!

Si vous souhaitez de plus amples informations ou si vous voulez prendre un rendez-vous, contactez-nous dès maintenant !

Contactez-nous