La clinique ne traite que les urgences dentaires du 16 mars au 1 mai 2020, conformément aux directives de l’Ordre des dentistes du Québec. Contactez-nous pour un rendez-vous d'urgence dentaire. Les rendez-vous réguliers seront reportés. Si vous présentez des symptômes liés au COVID-19 (fièvre, toux, difficultés respiratoires), contactez le numéro d’urgence du gouvernement au 1 877 644-4545 .

Au Centre Dentaire Anjou, notre équipe est composée de plusieurs dentistes pédiatriques, spécialisés auprès des enfants, mais aussi de dentistes généralistes qui ont choisi de dédier leur pratique aux jeunes patients. Nous sommes donc un allié de choix pour vous aider à favoriser la santé buccodentaire de vos tout petits.

 

En ce sens, nous souhaitions sensibiliser les parents à une condition qui, nous le constatons, est relativement méconnue. Or, elle peut avoir de graves conséquences sur la santé dentaire de jeunes enfants, voire affecter leur développement : c’est la carie de la petite enfance.

 

Carie de la petite enfance : une définition

La carie de la petite enfance est une affection causée par les bactéries qui se trouvent à l’intérieur de la bouche. Comme une carie normale, elle apparaît lorsque les bactéries se nourrissent du sucre contenu dans les résidus alimentaires qui se retrouvent dans la bouche. Cela produit alors des acides qui attaquent l’émail des dents et entrainent la formation de lésions carieuses à la surface de ces dernières.

 

La dentition des jeunes enfants est moins résistante aux agressions des bactéries que la dentition des adultes, et ce, parce que leur émail est moins fort. La carie de la petite enfance peut donc survenir dès l’éruption des premières dents chez le bébé et jusqu’à l’âge d’environ 6 ans. Cette affection mérite une attention particulière parce que la carie de la petite enfance peut s’étendre rapidement à l’ensemble de la dentition et affecter considérablement la structure naturelle des dents du jeune enfant.

 

Quelles conséquences sont associées à la carie de la petite enfance?

La carie de la petite enfance évolue rapidement et peut hypothéquer la santé buccodentaire des jeunes patients. En effet, plusieurs conséquences peuvent y être associées, notamment :

 

  • Les atteintes à la pulpe dentaire, qui peuvent entrainer la nécrose du nerf dentaire. Elles provoquent généralement de vives douleurs et peuvent nécessiter l’extraction des dents touchées.
  • Des lésions profondes qui affectent le développement normal de la dentition permanente de l’enfant.
  • Des problèmes affectant l’alimentation et/ou la parole, causés par une dentition qui ne peut pas remplir ses fonctions naturelles.
  • Des problèmes d’ordre psychologique ou relationnel, lorsque la confiance d’un enfant est affectée par une dentition inesthétique.
  • Des retards de croissance, dans les cas les plus sévères, causés par les conséquences ci-haut mentionnées.

 

Prévenir la carie de la petite enfance

À cause de graves conséquences qui y sont associées, les parents doivent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir le développement de cette pathologie chez leurs enfants. Pour ce faire, il faut être au courant des facteurs de risques de la carie de la petite enfance et des gestes à poser pour les minimiser.

 

L’usage du biberon : lorsqu’on donne un biberon à un enfant et qu’il contient du lait ou du jus de fruit, ses petites dents sont alors en contact presque constant avec les liquides sucrés. Cela favorise donc le développement de la carie de la petite enfance. Évitez donc de laisser un biberon à votre enfant, et ce, particulièrement au coucher.

 

Une hygiène buccodentaire inadéquate : il est important de procéder à une bonne routine pour l’hygiène dentaire, et ce, dès l’apparition de la première dent. Assurez-vous de brosser les dents de l’enfant après chaque repas, après les collations, ou après les boires lorsqu’il est question d’un bébé. Le brossage des dents avant le coucher ne devrait jamais être négligé !

 

Une alimentation riche en sucre : la consommation de boissons et d’aliments sucrés est directement liée au développement de la carie de la petite enfance. Limitez la quantité consommée par vos enfants et privilégiez les aliments équilibrés et peu transformés, afin de limiter le contact de leurs dents avec les produits sucrés au quotidien.

 

Les visites chez le dentiste qui ne sont pas effectuées régulièrement : la première visite chez le dentiste doit toujours s’effectuer à l’âge maximal d’un an. Cela permet au dentiste d’évaluer rapidement les dents qui ont déjà fait leur éruption et de prévenir le développement de la carie de la petite enfance. Par la suite, des examens dentaires sont recommandés tous les 6 mois pour permettre au dentiste d’assurer le suivi de la condition buccodentaire du jeune.

 

Nous espérons sincèrement que cet article vous aidera à prévenir la carie de la petite enfance chez vos enfants. En cas d’inquiétude à ce sujet, nos dentistes pédiatriques et nos dentistes généralistes vous recevront avec plaisir pour examiner vos enfants et pour vous rassurer !

Approuvé par Dre Caron
Dre Caron pratique l’orthodontie au Centre Dentaire Anjou depuis le début de sa carrière en 2004 et en 2008 elle devient copropriétaire de la clinique.
DRE JULIE CARON