Lorsque votre dentiste et votre hygiéniste vous conseillent de maintenir une bonne hygiène buccodentaire, c’est sans contredit pour préserver la santé de vos dents et de toute votre bouche. Toutefois, saviez-vous qu’adopter de bonnes habitudes d’hygiène peut avoir un impact direct sur votre santé générale ? En effet, certaines pathologies buccales, comme les maladies parodontales, peuvent avoir une incidence directe sur développement de maladies systémiques pouvant sérieusement affecter votre santé générale…

 

Qu’est-ce que la maladie parodontale?

La maladie parodontale, aussi connue sous le nom de parodontite, est causée par l’inflammation des tissus du parodonte : les gencives, le cément, le ligament alvéo-dentaire, l’os alvéolaire, etc. L’ensemble de ces tissus permet aux racines de nos dents de s’ancrer solidement au sein de la mâchoire. La parodontite survient le plus souvent lorsqu’une gingivite (inflammation des gencives) n’est pas traitée et qu’elle s’étend progressivement aux tissus du parodonte. À la longue, l’inflammation entraine la destruction progressive de ces derniers, laquelle est malheureusement irréversible. Les maladies parodontales nuisent donc au support des dents et elles représentent la première cause de perte de dents naturelles chez les adultes canadiens.

Or, au-delà des risques pour la santé buccodentaire, de plus en plus d’études montrent les maladies parodontales comme étant un facteur de risque pour plusieurs pathologies qui peuvent affecter la santé générale.

 

Le lien entre maladies parodontales et certaines maladies systémiques

Les maladies parodontales entrainent une prolifération des bactéries au niveau du parodonte. En dégradant ce dernier, les bactéries produisent des toxines qui risquent d’atteindre d’autres parties de notre organisme en circulant par le système sanguin. C’est pourquoi la parodontite peut avoir un effet direct sur certains organes et qu’elle est de plus en plus associée à des problèmes de santé sérieux.

> Maladies cardiovasculaires : il a été démontré que les maladies parodontales représentent un facteur de risque de certaines maladie cardiovasculaires. En effet, les bactéries qui sont présentes au niveau du parodonte peuvent s’immiscer dans le système sanguin. Elles augmentent alors les risques d’athérosclérose (diminution de la taille des artères) ou de formation de caillots sanguines qui peuvent être à l’origine de crises cardiaques ou d’AVC.

> Maladies pulmonaires : les maladies des gencives peuvent être à l’origine de problèmes respiratoires et pulmonaires. En effet, les bactéries qui prolifèrent dans la cavité buccale peuvent circuler jusqu’aux poumons via le système sanguin. Elles peuvent donc être à l’origine d’infections sérieuses, telle la pneumonie. Cela présente un risque considérable chez les personnes plus âgées ou dont l’efficacité du système immunitaire est compromise.

> Naissances prématurées : en circulant dans le flux sanguin des femmes qui attendent un enfant, les bactéries qui sont à l’origine des maladies parodontales peuvent se rendre jusqu’au placenta. Elles peuvent alors entrainer la production d’une hormone dont le but est de déclencher le travail pour l’accouchement. Cela peut se traduire par une naissance prématurée. Il est donc important que les femmes enceintes reçoivent les soins appropriés pour prévenir et traiter les maladies des gencives très tôt dans la grossesse.

 

Maladies parodontales et diabète

Les maladies parodontales ne peuvent pas causer le diabète, mais elles sont étroitement liées à cette condition. Les tissus buccaux des personnes diabétiques sont plus susceptibles d’être attaqués par les bactéries, puisque la diminution de la circulation sanguine au sein même de ces tissus entraine une baisse de leur oxygénation. Le corps est donc moins apte à se défendre contre les bactéries et les maladies parodontales sont plus susceptibles de se former. Les patients diabétiques doivent donc effectuer un suivi serré auprès de leur dentiste pour prévenir les maladies parodontales, éviter leur propagation et les risques qui y sont associés…

 

Comment prévenir les risques associés aux maladies parodontales?

Il est heureusement possible de prévenir les maladies parodontales et les risques qui y sont associés en suivant les conseils de votre dentiste pour le maintien d’une santé buccodentaire optimale. Pour ce faire, assurez-vous de :

  • Brossez vos dents après chaque repas et avant le coucher ;
  • Au moins une fois par jour et avant le brossage, prenez le temps de passer la soie dentaire pour nettoyer chaque espace interdentaire ;
  • Adoptez un régime alimentaire équilibré ;
  • Cessez de fumer, puisque le tabagisme a un effet direct sur la prolifération des bactéries au sein de la bouche ;
  • Visitez votre dentiste de façon régulière pour un nettoyage professionnel, un examen buccodentaire complet.

 

Au Centre Dentaire Anjou, nous vous offrons tous les soins nécessaires au maintien de votre santé buccodentaire et pour prévenir les pathologies présentées dans cet article. Si vous êtes inquiet face aux maladies parodontales, venez consulter notre équipe de dentistes généralistes et de spécialistes !

Approuvé par Dre Caron
Dre Caron pratique l’orthodontie au Centre Dentaire Anjou depuis le début de sa carrière en 2004 et en 2008 elle devient copropriétaire de la clinique.
DRE JULIE CARON